La Déclaration de principes

Les Constituants sont nés dans l'élan de la révolte des Gilets jaunes, considérant que, face à l'impasse politique, il appartient au peuple de revenir aux sources de la République en s'engageant dans un processus constituant.

Citoyens fidèles à l'héritage de la Révolution française, ils croient que le bonheur commun est le but de toute société. Ils combattent le néolibéralisme qui détruit la République sociale et l'identitarisme qui prospère sur ses ruines. Ils militent pour faire de l'humain la mesure de toute action publique, pour instituer à son profit de nouveaux droits émancipateurs et pour créer un véritable espoir social et écologique.

Les Constituants ne forment ni un parti, ni un mouvement. Ils n'entrent en concurrence avec aucune initiative.

Convaincus que les formes représentatives ne suffisent plus et que la situation nécessite d'agir tant dans le cadre institutionnel que dans la perspective de son dépassement, ils entendent contribuer à poursuivre et approfondir l'implication populaire pour faire vivre en tous lieux l'impératif démocratique.

Le mot d'ordre des Constituants est : « Nous ne nous contentons plus d’être des individus. Nous revendiquons notre droit à la citoyenneté ! »