Méfait principal de la Ve République : un président impérial et irresponsable

par Frédéric Viale

La Ve République, « régime parlementaire » ? La formule consacrée cache une pratique institutionnelle bien différente, comme l’expose le juriste Frédéric Viale dans sa contribution. Lorsque Charles de Gaulle, inspirateur principal de la Constitution de la Ve République, installa un chef d’État fort, il pensait que la souveraineté de la France serait assurée et que la source fondamentale du pouvoir reviendrait au peuple, en tout cas sur les questions cruciales. Soixante ans après, le constat est inverse : le chef de l’État est devenu impérial et irresponsable, il écrase l'exercice de la souveraineté populaire.