Préconisations pour animer une première réunion de Cercle constituant

Les présentes préconisations ne sont données qu’à titre indicatif. Le déroulé de chaque réunion relève des citoyens constituants assemblés et d’eux seuls.

Lancement du Cercle Constituant de Clermont-Ferrand

Avant la réunion :

Il est recommandé d'informer largement de la tenue de la réunion,  
- par l'envoi d'une invitation aux citoyens constituants locaux, 
- par la diffusion de l'information sur les réseaux sociaux, 
- par l'envoi d'un bref communiqué à la presse locale.
Il est également recommandé d'informer les cadres citoyens existants du secteur où est prévue la réunion (gilets jaunes, assemblées citoyennes), les cercles constituants n'étant en concurrence avec aucun.

Pendant la réunion :

Installation de la salle : En cercle. Éviter toujours les tribunes. 
Animation : Un•e citoyen•ne chargé•e de faire circuler la parole et un•e rapporteur•e.

Durée de la réunion : Il est suggéré que la réunion n'excède pas 2 heures, pour donner un horizon au débat. Cependant certains sujets peuvent justifier que les citoyens constituants assemblés décident de prolonger le débat.

Recueil des contacts : Une feuille est mise en circulation pour le recueil des contacts des participants.

Déroulé :
1/Présentation de la démarche des Constituants et propositions de « portes d’entrées » pour les débats (5mn) :  
- cadre institutionnel (autrement dit les règles du jeu dont nous souhaitons nous doter pour fonctionner collectivement),  
- contenus, conquis sociaux à préserver et droits nouveaux à faire émerger et à constitutionnaliser, 
- mobilisations ou luttes locales ou d’actualité (référendum sur ADP, dénonciation des traités de libre-échange, projets néfastes pour l'environnement…) qui s’inscrivent dans une démarche d’intérêt général et qui à ce titre portent en elles une dimension constituante.

2/Débats : Les prises de parole sont nécessairement limitées dans leur durée (3 minutes au mieux, 5 minutes maximum) de manière à pouvoir se répondre et que la réunion soit interactive. Autant qu'il est possible, La parité est recherchée dans le tour de parole. 

3/Suites à donner : L'assemblée des citoyens constituants décide des suites à donner à la réunion :  
- nouvelle réunion en plénière, le cas échéant, ordre du jour,  
- ateliers thématiques,  
- démarches auprès d’autres groupes citoyens ou militants,  
- actions de terrain (par exemple : récolter des signatures en soutien du référendum sur ADP, alerter sur tel problème local, etc.)

4/Adoption du compte rendu : Le ou la rapporteur•e propose à l’assemblée les grandes lignes du compte rendu qu’il ou elle va transmettre à la plateforme www.lesconstituants.fr. Cette proposition est éventuellement corrigée et enrichie avant d’être adoptée pour transmission. (Sur la base de l’accord de principe, le ou la rapporteur•e transmettra le compte rendu de la réunion pour publication sur la plateforme, agrémenté de photos et d’éventuelles annexes si des documents ont été communiqués.) 

5/Moment de fraternité : Lorsque cela est possible, un moment de fraternité autour d’un verre et/ou d’une collation est le bienvenu pour prolonger les échanges.

Après la réunion :

Le compte rendu est envoyé à l'ensemble des participants. Une version synthétique peut être envoyée à la presse locale.

À VOIR AUSSI